Blog

Jurassic Park vu par Les Dinosaures en BD

Jurassic Park vu par Les Dinosaures en BD

En 1993, le film Jurassic Park nous donnait une vision inédite et spectaculaire des dinosaures. 20 ans plus tard, les salles françaises diffusent le film dans sa version 3D, en attendant le 4e volet de la saga en 2014. Désormais, grâce aux progrès de la science et aux nombreuses découvertes paléontologiques, notre vision des dinosaures est plus précise que jamais. Que penser aujourd’hui des fondements scientifiques de Jurassic Park ? Au fil de ses tomes, la série Les Dinosaures en bande dessinée nous propose une mise en images surprenante et actuelle des « lézards terriblement grands », sans se priver de nombreux clins d’oeil au film de Spielberg.

Pourrait-on recréer un jour les dinosaures ?

Dans le film : des scientifiques récupèrent dans l’ambre de très anciens moustiques, partant du principe qu’ils ont aspiré le sang de nombreux dinosaures. Après récupération de l’hémoglobine de ces derniers, ils parviennent à décoder l’ADN et à recréer des dinosaures.

Ce que l’on sait aujourd’hui : heureusement ou malheureusement (selon les points du vue), ce procédé n’est pas envisageable. Tout d’abord, parce que l’on n’a pas retrouvé suffisamment de matériel génétique appartenant aux dinosaures (le fameux ADN). De plus, des chercheurs ont révélé récemment que l’ADN se détériorait au bout de 521 ans seulement, et devenait totalement inexploitable au bout de 1,5 million d’années (le T. rex a disparu il y a 66 millions d’années).

 

Le Tyrannosaurus rex était-il aussi féroce ?

Dans le film : le Tyrannosaurus rex (ou T. rex) est présenté comme le prédateur ultime, capable de poursuivre une jeep lancée à vive allure.

Ce que l’on sait aujourd’hui : des scans de la boîte crânienne du T. rex ont permis de déterminer la forme de son cerveau, et d’en déduire qu’il avait un excellent odorat. Ses yeux, disposés vers l’avant, lui donnaient une excellente vision en relief, à l’instar des humains. Mais pour certains, son physique massif aurait pu lui poser des problèmes de lenteur. C’est pourquoi des paléontologues affirment que le T. rex était davantage un charognard qu’un prédateur. Ce point est l’objet d’un vif débat !

Certains dinosaures projetaient-ils du poison ?

Dans le film : l’informaticien corrompu Dennis Nedry s’empare d’embryons de dinosaures. Dans sa fuite, il fait une malencontreuse rencontre avec un Dilophosaurus. Apparemment inoffensif, ce dernier déploie une impressionnante collerette et projette du poison sur l’infortuné Nedry.

Ce que l’on sait aujourd’hui : on a retrouvé très peu de tissus mous dans les fossiles de dinosaures. On ne sait donc pas s’ils possédaient des excroissances de peau, telles que de collerettes comme certains lézards actuels, des goitres comme le dindon, ou des crêtes comme le coq… Aucune preuve n’existe non plus quant à la projection de poison.

Jurassic Park ou Crétacé Parc ?

Le Jurassique est une période s’étalant de -200 à -145 millions d’années. Ce terme tire son origine des roches du Jura. Il est amusant de relever que la plupart des dinosaures vedettes du film Jurassic Park (T. rex, Triceratops, Velociraptor… ) ont en fait vécu lors du Crétacé (-145 à -65 millions d’années).

Le Velociraptor était-il un prédateur aussi puissant, rusé, et aux griffes redoutables ?

Dans le film : trois Velociraptors terrorisent le parc. Ils mènent une chasse implacable contre deux enfants, Tim et Lex, parvenant même à ouvrir les portes. Ils élaborent des stratégies complexes pour piéger leurs proies, utilisant leurs énormes griffes rétractiles pour les attaquer.

Ce que l’on sait aujourd’hui : la science semble confirmer que les Velociraptors étaient des créatures intelligentes, capables de chasser en meute. Leur stature dans le film est néanmoins exagérée : les Velociraptors mesuraient en réalité 2 mètres de long (de la tête à la queue) pour 80 cm de haut et pesaient seulement 15 kg. Une espèce géante de «raptor» existait cependant : l’Utahraptor, plus grand encore qu’un humain, et aux griffes géantes. Depuis la sortie du Jurassic Park, un autre aspect a révolutionné le monde de la paléontologie : la découverte de plumes fossilisées sur plusieurs espèces de raptors. C’est pourquoi le Velociraptor devait être aujourd’hui représenté couvert d’un duvet, qui lui permettait de conserver sa chaleur corporelle.

Dinosaures et oiseaux, quel rapport ?

Dans le film : un troupeau de Gallimimus, des dinosaures au physique proche de celui des autruches, se déplace à vive allure sous les yeux du paléontologue Alan Grant. Ce dernier déclare que leur mouvement en volute lui rappelle celui des oiseaux.

Ce que l’on sait aujourd’hui : le rapprochement entre dinosaures et oiseaux est unanimement accepté. À l’instar des Velociraptor, les Gallimimus, possédaient probablement un duvet de plumes. D’autres points communs anatomiques existent entre les oiseaux et certains dinosaures, notamment au niveau du squelette, des poumons… On pense qu’en rapetissant et en s’allégeant, certains dinosaures se seraient progressivement adaptés au vol, au préalable en planant d’arbre en arbre.

Michael Crichton (1942-2008)

Le génial créateur des romans à l’origine du film Jurassic Park a reçu les hommages des paléontologues. Une espèce de dinosaure blindé porte en effet son nom : le Bienosaurus crichtoni.

44 messages sur “Jurassic Park vu par Les Dinosaures en BD”
  1. tristan
    tristan a écrit :

    C’est pas mal, mais il y a une erreur dans ce texte.
    Le T-Rex n’est pas lent, c’est un prédateur rapide qui court jusqu’à 40 km/h.
    Mais il doit éviter de se trébucher, car il peut se blessée.
    C’est pour cela qu’il ne doit pas tous le temps utiliser sa vitesses maximale.

    Répondre
  2. Jalil
    Jalil a écrit :

    Le Trex pesait 7 tonnes et etait massif et lourd ,on ne sait pas si ils possedait des sacs aeriens comme certain allosaures mais si ils ne les avait pas il ne devait sans doute pas faire du 40 à l’heure.

    Répondre
  3. Brachio
    Brachio a écrit :

    Comparé à certains certains animaux actuels et d’autre dinosaures il était quand même relativement lent. 40 km/h contre 70 pour un Gallimimus et 110 pour un guépard. Et en plus, il va moins vite qu’une voiture en ville (50 km/h).

    Répondre
  4. tristan
    tristan a écrit :

    Nous savons que le T-Rex est très rapide qu’un homme, pourquoi ?
    Parce que on a découvert que ses os sont creux.

    Répondre
  5. nasser
    nasser a écrit :

    On a estimé récament que le T-rex courrait à 20 km/h maximum

    Répondre
    • Brachio
      Brachio a écrit :

      Ça m’etonerai, 20km/h c’est quand même très lent.

      Répondre
      • Jalil
        Jalil a écrit :

        enfin c’est bien d’etre rapide mais l’endurance compte beaucoup plus et si un T.rex qui fait du 40 à l’heure poursuit un hadrosaure qui fait (c’est un exemple) du 30 à l’heure je pense que l’hadrosaure pourrai s’enfuir car le T.rex ne ferai du 40 à l’heure que sur une courte distance .

        Répondre
      • nasser
        nasser a écrit :

        Le T-rex était lourd et il n’avait un profil fait pour la course
        il devait plutot attaquer ses proies par surprise

        Répondre
  6. Anonyme
    Anonyme a écrit :

    C’est vrai ça.
    Le T-Rex à une vitesse moyenne de 25 km/h.
    Mais sa vitesse Maximale est 40 km/h.

    Répondre
  7. Jalil
    Jalil a écrit :

    Certains scientifiques pensent que les jeunes plus rapides ramenaient la proie sur l’adulte qui l’achevait .

    Répondre
  8. tristan
    tristan a écrit :

    Il a raison les T-Rex adolescents court à plus 60 km/h , soit 20 km de plus que les adultes.

    Répondre
  9. nasser
    nasser a écrit :

    J’ai vu un documentaire sur jurassic park
    et dedans ils disaient un momment que Steven Spielberg aumait le nom du velociraptor et le profil du deinonychus
    mais il trouvait qu’un velociraptor de 15 kilos n’était pas très impressionnant à coté d’un deinonychus de 80 kilos
    il a donc decidé de montrer des deinonychus et de les appeller velociraptor

    Répondre
  10. Tyrannos
    Tyrannos a écrit :

    Dans le film , ils ont agrandit le velociraptor(2 m de haut) et ont fait le dilophosaurus plus petit (1 m de haut ) ,alors qu’en réalité le velociraptor mesurer 1 m de haut et le dilophosaurus 2 m de haut .ILs ont fais le contraire

    Répondre
  11. Tyrannos
    Tyrannos a écrit :

    Quand ils ont tourne lefilm ,les plumes des velociraptor n’étaient pas encore decouverte.Mais dans le troisième film ils ont juste mis un peu de plumes au dessus du crâne .

    Répondre
  12. nasser
    nasser a écrit :

    Le seul animal qui possède une collerette comme le dilophosaure de jurassic park est le dragon d’australie (c’est un lézard)
    et si on regarde son squelette on decouvert qu’il a sous la machoire deux longues tiges osseuses pour activer et replier sa collerette
    et le dilophosaure lui n’a pas ces tiges là
    donc il n’avait pas de collerette

    Répondre
  13. nasser
    nasser a écrit :

    On peut noter que dans jurassic park 3 les raptors ont un dimorphisme sexuel:
    les males ont de petites épines derriere la tête et les femelles non

    Répondre
  14. Spirannosaurus rexyptiacus
    Spirannosaurus rexyptiacus a écrit :

    Nouvelle date et nouveau titre pour Jurassic Park IV :

    Vous êtes sûr que vous voulez savoir ?

    Vous avez hâte, hein ? ^^

    Bon j’arrête : Jurassic World et 12 juin 2015 ! (source : Jurassic-Park.fr)

    Répondre
  15. Spirannosaurus rexyptiacus
    Spirannosaurus rexyptiacus a écrit :

    Dans Jurassic Park 3, une scène m’a particulièrement énervé, c’est celle-ci :

    -Comment tu le classifierais, Billy ?
    -C’est un superprédateur. Suchimimus : long museau.
    -Non, plus gros.
    -Baryonyx ?
    -Pas avec cette queue. Spinosaurus aegyptiacus.

    D’abord le spinosaurus n’était pas un superprédateur, c’était un théropode piscivore qui chassait des dinosaures quand les poissons se faisaient rares. Ensuite on dit “suchomimus” et pas “suchimimus”. Après, un suchomimus, c’est plus gros qu’un baryonyx. Et tu veux me faire croire que ce qui te permet de différencier un baryonyx d’un spinosaurus, c’est la queue ?!?! Enfin je suis désolé mon cher Billy, mais si tu ne sais pas reconnaître un spinosaurus, tu ne seras jamais paléontologue.

    Répondre
    • Jalil
      Jalil a écrit :

      Tu as tellement raison …

      Répondre
    • Brachio
      Brachio a écrit :

      “La queue” What ? C’est n’importe quoi !:(
      Si encore il aurait dit la crête.
      Comment peut-on faire une erreur aussi énorme.

      Répondre
      • Spirannosaurus rexyptiacus
        Spirannosaurus rexyptiacus a écrit :

        J’espère que c’était une erreur de traduction…

        Répondre
        • Jalil
          Jalil a écrit :

          Et le pire c’est que ce n’en est pas une ,le dialogue en anglais dit la meme chose …….

          Répondre
          • Spirannosaurus rexyptiacus
            Spirannosaurus rexyptiacus a écrit :

            Des trois films, c’est bien JP 3 qui est le plus bourré d’erreurs scientifiques : même dans les bonus, les producteurs considèrent les ptéranodons comme des “dinosaures volants” ! Au secours mes oreilles saignent x(

  16. Nasser
    Nasser a écrit :

    Il y’a une theorie selon laquelle le suchomimus et le baryonix serait le même dinosaure

    Répondre
    • Spirannosaurus rexyptiacus
      Spirannosaurus rexyptiacus a écrit :

      C’est vrai qu’ils sont très proches mais le suchomimus a une crête plus grande (ou alors c’est la forme adulte du baryonyx)en plus ils ont été trouvés dans des endroits très différents

      Répondre
  17. Nasser
    Nasser a écrit :

    Et en plus si vous regardez bien vous verrez que les pteranodons de jurassic park 3 ont des dents alors qu’ils n’en avaient justement pas

    Répondre
    • Brachio
      Brachio a écrit :

      aussi, les Ptéranodons s’attaquent avec acharnement aux humains pour les manger.
      On est très loin de sa représentation habituelle d’humble piscivore. Merci Jurassic Park III.

      Répondre
  18. Spirannosaurus rexyptiacus
    Spirannosaurus rexyptiacus a écrit :

    Oui, son nom veut quand même dire “ailé et sans dents”… Franchement les producteurs de JP 3 méritent des baffes -_-‘

    Répondre
  19. Spirannosaurus rexyptiacus
    Spirannosaurus rexyptiacus a écrit :

    Surtout qu’à la fin de JP 2, un ptéranodon se pose sur un arbre et on voit clairement qu’il n’a pas de dents.

    Répondre
  20. Brachio
    Brachio a écrit :

    Dans JP3 l’intelligence des raptors est très exagérée.

    Répondre
    • david
      david a écrit :

      pas du tout!!!!!! on a visualiser sont cerveau et il était très développé.

      Répondre
  21. Nasser
    Nasser a écrit :

    Et dans jurassic park 3 on voit les pteranodons capturer leurs proies avec leurs pattes comme les aigles alors que les pterosaures ne le pouvaient pas
    car leurs pattes n’avaient pas la mêmes formes que celles des aigles

    Répondre
    • Chubi
      Chubi a écrit :

      Et les ptéranodons n’avaient ni dents ni dentelures sur leur bec ; mais les ptéranodons du troisième opus en avaient…

      Répondre
  22. Brachio
    Brachio a écrit :

    A propos de Jurassic World, ben j’ai trouvé le film pas mal, je dirais que c’est sans doute la meilleur suite du premier film. J’ai apprécié pas mal des clins d’oeil qui y été fait, notamment avec la brève apparition du Dilofosaurus qui était absent dans les deux derniers volets. Je me demand s’il n’y a pas eut une petite vengance sur Jurassic Park 3 quand on voit le T-Rex exploser le squelette du Spinosaurus. Sinon le nouveau Indomimus Rex était pas mal comme idée (mieux que les hybrides humain-dinos dont ils avaient parler à un moment).

    Répondre
    • Nasser
      Nasser a écrit :

      Pas moi, j’ai trouvé ce film décevant, même les critiques cinéma sont d’accord.

      Répondre
  23. guillaume
    guillaume a écrit :

    j’ aimerai bien qui réaparaisse le dilophosaure

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code