sur ,

J'adoreJ'adore LOLLOL CoolCool Waouh !Waouh !

Comment faire une BD ?

Les auteurs des Dinosaures en BD vous expliquent les différentes étapes de création de leurs histoires et vous donnent leurs astuces !

Pour les enfants souhaitant réaliser une petite BD, nous avons réalisé un autre guide : Projet pour les enfants : faire une BD.

Étape 1 : recherche documentaire… et inspiration

Arnaud Plumeri (scénariste) : La première étape incombe à celui qui imagine et rédige les histoires, le scénariste.
Les auteurs de BD ont chacun leurs trucs pour créer leurs histoires. Mais le cas des Dinosaures en BD est spécial, car l’album se veut à la fois pédagogique et humoristique. En d’autres termes, il faut essayer d’apprendre des choses en étant amusant. Ça demande un effort intense de réflexion ! L’idée peut venir en 5 minutes ou en un mois dans le cas des thèmes plus compliqués, ça ne se décide pas à l’avance.

Nid de Maiasaura – Natural History Museum de Londres

D’abord, je détermine si je veux parler d’un dino en particulier ou d’infos sur les dinosaures en général.
Dans le cas du gag page 39 du tome 2, il s’agit du Maiasaura. J’ai lu beaucoup de choses à son sujet, vu des reconstitutions de son nid… Le Maiasaura signifie “reptile bonne mère”, il m’a semblé intéressant d’apporter un peu de douceur à l’album, de ne pas montrer que des combats de dinosaures, et de mettre en scène des animaux qui s’occupent de leurs enfants.

Apparition du Maiasaura dans le tome 1


J’ai collecté différentes informations (taille, croissance des petits, migration…) , et imaginé une Maiasaura mère-possessive qui aurait du mal à voir ses enfants quitter le nid.
Maintenant, il faut mettre en scène tout ça : c’est l’écriture du scénario.

Avez-vous aimé cette page ?

1 point

38 commentaires

Laisser un commentaire

2 Pings & Trackbacks

  1. Pingback:

  2. Pingback:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Un dino à plumes trouvé dans l’ambre !

Interview – Ronan Allain, paléontologue au Muséum d’Histoire naturelle de Paris